Accueil

Vous êtes sur le site cosmoquant.fr (version officielle)

Le site cosmoquant.fr vous propose de ...

 

- 1. Revisiter les fondations de nos théories physiques actuelles en rappelant les principes de la démarche scientifique.

- 2. Rendre l'actualité scientifique mieux compréhensible.

Le site s'inscrit dans un ensemble de projets similaires visant à décoder le monde scientifique qui nous environne. Les passionnés trouveront également leur bonheur sur France Culture, Futura, Wikipédia et bien d'autres sites francophones ou non (Nature, Quanta magazine, etc...). 

Une vieille problématique mathématique pleine d’avenir.

Air bubbles 4776078 640

Trente ans environ après E. Cartan, mais quarante ans avant d’obtenir le prix Nobel pour ses contributions à la théorie des jeux ou d’inspirer le film « Un bel esprit », le mathématicien américain J. Nash s’est penché sur l’opération géométrique consistant à immerger des objets mathématiques d’une certaine dimension, par exemple D, dans des objets de dimension plus grande ; par exemple D’ > D.

Lire la suite ... (14 juin 2021).

A l'assaut de l'énergie sombre - La théorie de la question (E).

- 3. Prendre connaissance d'une théorie basée sur l'étude des produits tensoriels déformés puis décomposés non trivialement.

Du point de vue des mathématiques, ce modèle approfondit la notion de division agissant sur des vecteurs. Il est donc forcément lié à la question des torsions déjà intensivement étudié par exemple par E. Cartan dans son travail de 1922 analysant la théorie de la gravitation proposé en 1916 par A. Einstein ; pour commencer cette exploration, voir la page dédiée.

Chemin faisant, des applications physiques sont proposées ; elles concernent aussi bien la cosmologie que le domaine des particules élémentaires (voir par exemple l'article sur les axions). Le but de toute cette démarche a pour objectif d'apporter quelques contributions utiles aidant à résoudre la question du bilan énergétique toujours inexpliqué de notre univers (matières et énergies sombres).

La parution très récente des rapports sur les trois dernières années d'observation de la répartition de l'énergie sombre (Dark Energy Survey ; https://www.darkenergysurvey.org) renforce ce besoin impérieux d'analyser à nouveau profondément les fondations de nos théories actuelles puisqu'aucune d'elles ne parvient à expliquer ce que nos instruments voient ...

Une nouvelle hypothèse de travail

La théorie développée sur ce site (dite de la question (E)) suggère que la manière de comptabiliser actuelle est sans doute erronée, qu'il n'y a pas une absolue nécessité à faire appel à cette notion d'énergie sombre et que nous assistons -par instruments interposés- à la manifestation d'un effet relativiste lié au terme gravitationnel naturellement présent dans la théorie de la gravitation d'A. Einstein !

Un scénario expliquant les générations énergétiques ?

Dans la nature, les particules d'une même famille sont souvent présentes sous forme de triplés énergétiques. L'explication de ce phénomène reste un mystére. J'ose et je tente ici une proposition de scénario.

Lire plus .... (16 juin 2021).

Les produits vectoriels déformés et la problématique de l'absence de neutre.

Les problématiques liées à l'absence d'un élément neutre sur les espaces vectoriels de dimension trois dotés d'un produit vectoriel déformé.

Lire la suite 

Un peu de spéologie bibliographique : étude des liens entre les travaux d'E.B. Christoffel et d'E. Cartan.

La découverte fortuite, en 2003, que les décompositions triviales des produits vectoriels définis dans les espaces euclidiens classiques de dimension trois permettaient un traitement particulier des équations de J. C. Maxwell menant à retrouver l’expression de forces électromagnétiques de polarisation dans les régions a priori vides de l’univers (voir le document sur zenodo.org) m’a conduit à approfondir l'aspect mathématique de ma démonstration et à mettre au point des méthodes de décomposition des produits tensoriels déformés.

Le formalisme des parties non-triviales des décompositions obtenues par le développement de ces méthodes m’a progressivement mené vers les travaux d’E. B. Christoffel [01], ceux-ci vers l’œuvre d’A. Einstein [02 ; 1916] et enfin celle-ci vers l’analyse qu’en a fait E. Cartan [03 ; 1922].

Lire la suite ...

Photo : E. B. Christoffel à l'époque où il était professeur à Zurich (avant 1870).

Roentgenmuseum - Eigenes Werk, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=106336881.

Le terme gravitationnel

 Ce nouveau document (ISBN 978-2-36923-012-0, 58 pages, 31 mai 2021, FR) justifie et approfondit l'étude du terme supplémentaire qui caractérise l'expression covariante de la force de Lorentz. Des données nouvelles issues de la cosmologie fondent qu'on s'intéresse à ce terme contenant des monomes de degré deux écrits en fonction des composantes de la vitesse de l'objet physique étudié (la lumière, une onde, une particules, ...).

Lire la suite ... et le document.

L'élément de longueur.

 La version covariante de la loi de Lorentz trouve son origine dans la manière dont la théorie de la relativité générale traite la détermination des trajectoires (tubes d’univers de section très petite) des particules électrisées.

Lire la suite ...

Vos visites contribuent à mon bonheur.

Je remercie tous les visiteurs qui, jour après jour, m'ont donné et me donnent encore un brin de courage pour continuer ce travail de partage du savoir.

Je remercie également tous les auteurs qui, comme moi, acceptent généreusement de rendre leurs travaux publics et facilement accessibles. Leurs contributions contribuent à l'avancement de ma progression.

 

Aujourd'hui

3 visiteurs - 3 pages vues

Total

7071 visiteurs - 32077 pages vues

Contenu

Nombre de pages : 69

Les pages les plus récentes ou récemment mises à jour.

For English speaking visitors: 

Thank you very much to all who have visited my different attempts and read my texts. The exposed statistic concerns the period starting on the 28th of december 2019.

This website is mainly written in the French language but, Google Translator may be helpful to (of course) translate the texts and then make them understandable. You may prefer to contact me.

If you visited this website in the past and want to read a document which is no more online, please just ask it (post or email); visit the table of contents.

Für die deutschsprachigen Besucher: 

Die angezeigte Statistik betrifft die Periode seit dem 28. Dezember 2019. Ich bedanke mich sehr herzlich für die zahlreiche Besucher die meine Arbeit während dieser Zeit gelesen haben.

Sie haben damals diese Webseite besucht (ehemalige Versionen) und Sie finden ein Dokument nicht mehr, dann schicken Sie mir bitte einfach eine email oder einen Brief.

Diese Webseite ist meistens auf Französisch, und manchmal auf Englisch geschrieben, aber Google Translator kann hilfreich sein um die Texten zu übersetzen und dann zu verstehen. Wenn es nicht reicht, dann können Sie mich gern kontaktieren.

Das Inhaltsverzeichnis kann Ihnen ein Überblick liefern.

Date de dernière mise à jour : 16/06/2021