Accueil

Vous êtes sur le site cosmoquant.fr (version officielle)

Img 20210628 093355

Le site cosmoquant.fr vous propose ...

1. de ne pas oublier les fondamentaux de la vie en commun, exemple :

N'oubliez pas de vous faire vacciner le plus tôt possible !

C'est le seul moyen de pouvoir reprendre des activités collectives sans les vivre avec la peur au ventre : celle d'attraper le coronavirus ou celle de contaminer ceux que nous aimons avec !

 C'est le seul moyen d'éviter des gradins vides aux jeux olympiques comme en ce moment à Tokyo ou comme celà est prévu en 2024 à Paris.

Jo 2021

2. Un essai de cosmologie quantique : "La théorie de la question (E)".

Seqf 063a half

Découvrir les premiers chapitres de cette approche sur  "Présentation"

 

et une vision panoramique en prenant connaissance de la "Table des matières".

Commentaires de l'auteur :

J'ai découvert la physique fondamentale au cours de mon adolescence (au début des années soixante-dix) et elle est devenue une fidèle accompagnatrice de mes jours. Le passage de la philosophie vers la métaphysique, puis vers la physique fondamentale s'est opéré au cours d'une longue et parfois douloureuse maturation. Le résultat est une théorie nommée sans raison profonde "la théorie de la question (E)" ; ce site vous en livre des extraits.

Cette démarche a été réalisée en dehors des chemins habituels. L'exploration se bâtit depuis de très nombreuses année autour de l'idée selon laquelle la matière visible dans l'univers est rare et disposée sous forme de filaments. J'ai développé cette vision précocément parce qu'il existait depuis fort longtemps (mon enfance) des représentations du cosmos allant dans ce sens. Les suggestions sont devenues une réalité aujourd'hui confirmée par de nombreuses mesures et par les simulations qu'elles permettent (Millenium, Bolchoi, etc.) ; voir image ci-contre, crédit Springel et al. (2005).

La notion de filament intergalactique évoque irrémédiablement cette de corde matérielle tendue entre les noyaux galactiques et elle justifie les pages consacrées à l'étude des cordes : la corde élastique classique, le vide de Maxwell, vacuum and strings (en anglais, sur zenodo.org) ; voir le chapitre consacré à la cosmologie.

Les cordes offrent une représentation de la réalité physique compatible avec la forme des filaments intergalactiques, avec l'équation d'état du vide de Maxwell (w = -1), avec les lois régissant la supra-conduction et bien d'autres phénomènes encore. 

Les surfaces du second ordre associées avec la relation de dispersion de la lumière se propageant dans le vide.

Space 11099 640

Une question importante à laquelle il faut savoir répondre est : "Quelle est la quantité physique la plus essentielle à étudier : (i) la forme de l'espace temps au travers de la notion de géodésique ou bien (ii) la propagation de l'énergie ?"

La théorie que je tente de promouvoir choisit de focaliser son attention sur le second item.

Le document (écrit en anglais) démontre comment l'usage de la méthode intrinsèque de décomposition des produits vectoriels déformés permet d'associer une surface du second ordre avec la relation de dispersion de la lumière se propageant dans le vide.

Il ouvre une série d'autres d'explorations qui permettent d'aboutir à la réinterprétation de la relation d'incertitude de W. Heisenberg (telle que proposée dans un document francophone accessible sur demande) en lien avec le problème de l'horizon.

Accessible depuis la partie anglophone du site.

Le lien avec les solutions de Bowen-York

Universe 4027609 640

Le résultat précédent n'a rien d'étonnant. Il induit cependant une deuxième question, à savoir : "Dans quelle direction la surface évolue t-elle ?"

Il existe une étrange coincidence entre les solutions (décompositions) non-triviales des produits vectoriels classiques et celles du problème des données initiales proposées par Bowen et York. Elles prennent ici un relief très intéressant permettant de construire un nouveau scénario expliquant l'expansion cosmique.

Document accessible depuis la partie anglophone du site.

Le rôle de la loi de Hubble et nouvelle cosmologie

Seqf 063a half

Ce document écrit en anglais propose un scénario de croissance de la surface associée avec la lumière initiale du Big-Bang. La lecture des deux chapitres préalables est nécessaire à la compréhension de cette proposition qui aboutit finalement à une nouvelle cosmologie dans laquelle l'unicité du Big-Bang ne semble a priori pas nécessaire. Cette vision a pour but de tenter d'expliquer les images et les films obtenus suite à de nombreux relevés astronomiques.

(11 juillet 2021).

W. Heisenberg réinterprété.

En 1927, W. Heisenberg a énoncé un principe sur l'incertitude des mesures, plus particulièrement sur les mesures couplées. 

Existe t-il une justification plus profonde à ce principe qui en fasse finalement la conséquence d'une démonstration et non plus un principe indémontrable ?

Lire la suite (sur demande) ...

A l'assaut de l'énergie sombre - La théorie de la question (E).

Cette théorie est basée sur l'étude des produits tensoriels déformés puis décomposés non trivialement.

Du point de vue des mathématiques, ce modèle approfondit la notion de division agissant sur des vecteurs. Il est donc forcément lié à la question des torsions déjà intensivement étudié par exemple par E. Cartan dans son travail de 1922 analysant la théorie de la gravitation proposé en 1916 par A. Einstein ; pour commencer cette exploration, voir la page dédiée.

Chemin faisant, des applications physiques sont proposées ; elles concernent aussi bien la cosmologie que le domaine des particules élémentaires (voir par exemple l'article sur les axions). Le but de toute cette démarche a pour objectif d'apporter quelques contributions utiles aidant à résoudre la question du bilan énergétique toujours inexpliqué de notre univers (matières et énergies sombres).

La parution très récente des rapports sur les trois dernières années d'observation de la répartition de l'énergie sombre (Dark Energy Survey ; https://www.darkenergysurvey.org) renforce ce besoin impérieux d'analyser à nouveau profondément les fondations de nos théories actuelles puisqu'aucune d'elles ne parvient à expliquer ce que nos instruments voient ...

L'effet Thirring-Lense au sein de la théorie des produits vectoriels déformés.

Une analyse du carré de l'élément de longueur basée sur la technique de décomposition intrinsèque des produits vectoriels déformés permet d'introduire un vecteur essentiel dans l'étude de l'effet Thirring-Lense.

Lire la suite ...

Le tenseur de courbure associé aux décompositions des produits tensoriels déformés.

Cette exploration introduit un tenseur de courbure dans la théorie des produits tensoriels déformés en lien avec les variations du moment angulaire.

Lire la suite ... (sur demande).

Une nouvelle hypothèse de travail

La théorie développée sur ce site (dite de la question (E)) suggère que la manière de comptabiliser actuelle est sans doute erronée, qu'il n'y a pas une absolue nécessité à faire appel à cette notion d'énergie sombre et que nous assistons -par instruments interposés- à la manifestation d'un effet relativiste lié au terme gravitationnel naturellement présent dans la théorie de la gravitation d'A. Einstein ! Voir la page et le document consacrés à l'étude du terme gravitationnel ... (sur demande).

Un scénario expliquant les générations énergétiques ?

Dans la nature, les particules d'une même famille sont souvent présentes sous forme de triplés énergétiques. L'explication de ce phénomène reste un mystére. J'ose et je tente ici une proposition de scénario.

Lire plus .... (sur demande).

Bonnes vacances.

 

Je vous souhaite un excellent été.

Aujourd'hui

1 visiteurs - 1 pages vues

Total

7603 visiteurs - 34160 pages vues

Contenu

Nombre de pages : 22

Tp 20210702

Date de dernière mise à jour : 24/07/2021