Accueil

Vous êtes sur le site cosmoquant.fr (version officielle)

La théorie de la question (E)

Je vous souhaite la bienvenue :

Ce site s'adresse à toutes celles et ceux que les sciences physiques et mathématiques intéressent.

Comment découvrir les contenus de ce site ?

En vous forgeant une première idée parce que vous aurez :

 

1) lu la présentation ;

 

2) parcouru la table des matières ;

 

3) pris connaissance des travaux exposés sur les sites extérieurs zenodo.org (CNRS, Europe) et vixra.org (USA) ; il suffit de cliquer sur les liens du menu horizontal supérieur.

 

Vous souhaitez aller encore plus loin :

 

Compte tenu du fait que la recherche en physique mathématique appartient à l'ensemble des disciplines relativement sensibles, je vous invite à prendre contact avec moi si vous souhaitez pouvoir avoir accés à l'ensemble des travaux qui sont présentés : info@cosmoquant.fr.

 

Une nouvelle vision de notre cosmologie

 

mêlant intimement algébres et géométries

 

Ce site livre quelques extraits des premières étapes de la construction d'une théorie nommée sans raison profonde "la théorie de la question (E)".

Elle s'intéresse au départ à la notion de division dans les espaces vectoriels munis de produits tensoriels ou de produits extérieurs éventuellement déformés (Voir la sémantique) et elle s'attache à développer des méthodes mathématiques permettant de découvrir les résultats de cette opération.

Elle se donne ensuite beaucoup de peine et de plaisir à appliquer ces résultats dans des conditions physiques réalistes.

La démarche a été réalisée en dehors des chemins habituels et se bâtit depuis de très nombreuses année autour de l'idée selon laquelle la matière visible dans l'univers est rare et disposée sous forme de filaments semblables à des cordes élastiques tendues entre des noyaux galactiques.

Slice box64 medium labelsCrédit : UC-HiPACC.

La © Théorie de la Question (E) est désormais en mesure : soit de reconstruire le modèle standard des particules, soit d'en donner les résultats (au moins vingt quatre particules) par un chemin lui étant propre, mêlant algébre, géométrie basée sur des aires en évolution, cordes élastiques en élongation et équation de Klein-Gordon.

© Thierry PERIAT, 13 novembre 2021.  

La théorie peut-elle expliquer le moment cinétique intrinsèque des particules ?

Un moment cinétique, J, ne peut pas être déformé continuement puisqu'il est quantifié et la notion de produit cinétique déformé ne devrait en principe même pas pouvoir s'envisager. Pour autant ...

Lire plus ...

Cosmologie - Explorations mathématiques.

En cliquant sur l'image de gauche, vous atteindrez la tête du chapitre consacré à l'exposé de ma vision du cosmos et en cliquant sur celle de droite vous accéderez à l'ensemble des outils et méthodes mathématiques nécessaires à la compréhension des :

applications

et

thématiques

développées dans d'autres parties du site.

La dynamique algébrique :

Je commence l'explication de ma procédure de quantification ; la rédaction est loin d'être achevée mais elle éclaire un peu la logique guidant ma progression...

à découvrir ici !

Nouvelle analyse de l'équation de Klein Gordon.

Mécanique quantique

Ré-analyse de l'équation de Klein-Gordon dans un contexte de type 3 + 1 à l'aide de la méthode intrinsèque. 

Plan de la série de documents :

1. Introduction

2. Relation de dispersion dans le vide (GB).

3. Identifications fondamentales et leurs conséquences (FR).

4. Procédure de quantification (FR).

5. Complément sur l'équation de Klein-Gordon (GB).

Les kaons.

Explosion g23c177ec4 640

La logique sous-jacente à la construction de la matrice CKM exige de s’intéresser à nouveau à la notion de rotation et, plus particulièrement ici à la composition de deux rotations.

Une introduction au sujet est parfois réalisée pendant les cours de mathématique des classes de premières et de terminales des Lycées [voir par exemple la collection Aleph 0]. Une étude exhaustive du sujet est due à E. Cartan et remonte au début du vingtième siècle. Il est possible d’y retrouver la manière de représenter (l’effet d’) une rotation au moyen de la formule de Euler-Olinde-Rodrigues. Des travaux récents offrent des panoramas plus exhaustifs des manières de représenter les rotations.

Il se trouve que j'ai eu l'occasion de montrer que les noyaux de type I des décompositions non-triviales des produits vectoriels déformés sont une forme particulière de paramétrisation d'Euler-Rodrigues.

Lire la suite ...

Un site à déguster paisiblement pendant les longues journées d'hiver.

Suede 202111

Remerciements :

Merci à toutes celles et ceux qui ont soutenu silencieusement cette initiative tout au long de la période 2004 - 2021. La 10 000 ième visite a eu lieu le 22 novembre 2021 (Les statistiques démarrent en décembre 2019). La tenue d'un site demande un travail permanent et donc énormément d'énergie. C'est une entreprise à la fois enrichissante sur le plan de l'acquisition des connaissances et à la fois ingrate parce qu'elle expose à tous les dangers de la toile Internet. J'espère que les textes, réflexions et documents présentés auront pu accompagner vos propres quêtes du savoir de manière utile et constructive.

Il est fort probable que ce site entre dans une phase de veille prolongée à partir du 25 novembre 2021.

Vos commentaires restent les biens venus et sont à envoyer à : info@cosmoquant.fr

Thierry PERIAT.

 

Crédits et remerciements photographiques :

- entête : CB, station de radioastronomie dans les Alpes francaises.

- ci-contre : SB, ciel de Suède. 

 

Météo - Lien imagé vers la table des matières - Statistiques du site.

Légère pluie

Fribourg-en-Brisgau

2 °C Légère pluie
Min: 2 °C | Max: 3 °C | Vent: 15 kmh 200°

Aujourd'hui

8 visiteurs - 8 pages vues

Total

10179 visiteurs - 43291 pages vues

Contenu

Nombre de pages : 57

Date de dernière mise à jour : 26/11/2021