Quelques rêveries cosmiques cosmoquant-fr

Les deux hordes de singes

Le 06/12/2022

Dans Archives philosophiques

Vive les sciences !

Pourquoi Cain a-t-il tué Abel ?

Pourquoi les missionnaires de la fraternité passent-ils leur temps à se faire la guerre ? Ce concept ne serait-il qu’une vue de l’esprit destinée à donner bonne conscience aux assassins ? Et pourquoi faudrait-il prendre partie pour l’un ou l’autre quand on ignore les raisons du crime ? Pour avoir une bonne excuse au moment de commettre le suivant ? La vendetta toujours ?

Est-t-il déjà réellement arrivé qu’un meurtre règle durablement autre chose que le malheureusement destin de la victime ? Cet acte barbare et ultime a-t-il un jour contribué à modifier profondément le code génétique humain et l’esprit criminel couvant en lui depuis la nuit des temps ?

Non, non et non ! Alors pitié, singes du monde entier, ouvrez enfin les yeux sur votre absconde et absurde animalité ; devenez enfin des hommes, des vrais : ceux qui font parler l’esprit, règlent les conflits et les différents par la recherche de compromis pacifiques et non par les armes.

Faudra-t-il attendre que la Terre soit jonchée de nos débris de munitions et les champs devenus impropres à la culture pour que nous réalisions enfin, mais trop tard, que cette planète était la seule sur laquelle nous avions eu une infime chance de survivre ? Faisons taire nos egos surdimensionnés et laissons parler la conscience collective qui unit les âmes bienveillantes.

Halte à la folie d’une minorité revancharde rescapée d’un vingtième siècle définitivement abominable et désespéré qui n’a pas réalisé les conséquences du choc démographique, culturel et technique, survenu au cours des soixante-quinze dernières années, ni compris le sens de l’Histoire, encore moins l’horreur des dangers d’une toute autre ampleur et d’une toute autre nature qui guettent la civilisation humaine.

Au lieu de se faire la guerre pour de futiles motifs, de gaspiller fer et charbon dans des armes de destruction, les frères ne devraient-ils pas plutôt cultiver les sciences et unir leurs intelligences avec pour unique objectif celui de mieux gérer les ressources forcément toujours plus restreintes de la planète ?

Ils se demanderaient alors enfin, regrettant leur geste stupide et soudain éclairés par l’Esprit : « Cela valait-il vraiment le coup que Cain tue Abel ? »

J’aurais bien eu besoin de son intelligence et de la force de ses bras pour cultiver notre jardin !

© Thierry PERIAT, le 7 mars 2022.