Quelques rêveries cosmiques cosmoquant-fr

équilibre

La neutralité

Le 19/11/2022

 C’est bien connu, nous n’aimons pas être sorti de notre torpeur matinale par une série de questions insistantes et dérangeantes nous pressant de prendre position sur tel ou tel sujet brûlant de l’actualité, de nous prononcer sur qui ira récupérer les enfants ce soir à l’école, sur la manière dont la plus récente des réunions avec les collègues de travail s’est déroulée, etc.

Bref, nous préférons émerger lentement de nos rêveries nocturnes, nous prélasser dans la quiétude reposante de notre esprit encore embrumé et humer sans penser à rien l’odeur d’un liquide noirâtre que la machine à café programmable fait couler sans que nous ayons eu à lever le petit doigt.

Satisfaction Images par John Hain de Pixabay

En quelques mots encore, nous souhaiterions prolonger, si possible toute la vie, cet état agréable et bienveillant où tout semble flotter en équilibre, où rien ne nous force à sortir d’une forme confortable de neutralité.

La neutralité, c’est le thème abordé par le dernier document scientifique paru sur cosmoquant.fr. Bien entendu, il n’y est pas question de neutralité politique ou diplomatique.

Justice

Mais il est remarquable de constater combien les concepts mathématiques savent rendre compte de façon générique de comportements humains.

Tenez, par exemple, le neutre mathématique c’est cet objet magique qui agissant sur un autre objet, ne le modifie pas.

Lorsqu’une jolie femme tente de charmer un homme - ou inversement- et que l’homme (resp. la femme) ne réagit pas aux avances, fait mine de ne pas les avoir vues, reconnues ou senties et détourne le regard pour poursuivre sa route comme si rien ne s’était passé, et bien cet homme-là (resp. cette femme-là) est resté(e) neutre par rapport à l’opération de séduction mise en œuvre.

Cet exemple symbolise de manière un tantinet coquine mais générique une kyrielle d’autres. Lorsque quelqu’un ne souhaite pas donner son opinion sur un sujet, il veut rester neutre. Lorsque le diplomate entame une longue tirade tarabiscotée à la fin de l’énoncé de laquelle personne ne sait ce qu’il a voulu dire, il veut rester neutre.

Dans un domaine plus proche de la physique, lorsque le joueur de billard vise une boule et la manque, la boule manquée n’a pas été concernée par l’action visant á la déplacer. Sa position est restée invariante ; elle s’est comportée de manière neutre vis-à-vis de la tentative du joueur.

Lorsqu’une particule suit une géodésique parce qu’elle ne subit aucune interaction extérieure, elle suit en quelque sorte et par extrapolation une trajectoire neutre. Si cette trajectoire résulte d’une équilibration permanente des interactions auxquelles elle est en réalité soumise, sa neutralité est le résultat d’une action de minimalisation collective des forces subies.

C’est le sujet traité de manière subliminale, sous-jacente, dans ce nouveau travail. Il s’inscrit au sein d’une démarche que j’ai nommé « la piste de l’involution ».

Vers le document.

© Thierry PERIAT, 19 novembre 2022.