Les champs caméléons

 Cette page introduit la notion de champs caméléons. Elle est la suite logique de l’investigation précédente ayant confronté les points de vue scientifiques de deux figures importantes des sciences physiques : Einstein et Heisenberg.

La rencontre s’articule autour d’une idée finalement simple. La vitesse de propagation de la lumière dans le vide et la constante de Planck doivent être préservées dans n’importe quel changement de référentiel.

Le qualificatif de caméléon provient du fait que, dans certaines circonstances, les champs électromagnétiques résultant de cette approche miment des variations anti-symétriques de la métrique. 

Dans la partie anglophone de mon travail, j’explique de manière exhaustive comment il est possible d’aboutir au même type de champs par un chemin alternatif.

Fiche descriptive

Titre : Einstein versus Heisenberg.

Partie II : Les champs électromagnétiques « caméléons ».

Auteur : © Thierry PERIAT.

Immatriculation française: ISBN-978-2-36923-026-7, EAN 9782369230267.

Langue : Française.

Etat d’avancement au : 17 mai 2023.

Nombre de pages : 19.

Le document (.pdf)

Commentaires

La première partie :

  • a analysé la version covariante de la loi de Lorentz à l’aide de la méthode extrinsèque de décomposition des produits tensoriels déformés ;
  • A mis ainsi en évidence une nouvelle formulation des champs électromagnétiques.

Cette seconde partie :

  • explore ce formalisme plus à fond ;
  • démontre le lien possible entre ces champs électromagnétiques et des spineurs d’E. Cartan ;
  • prouve l’existence de situations pour lesquelles ces champs pourraient théoriquement se confondre avec des variations antisymétriques de la métrique locale.

Ce résultat mathématique rend le décodage du fond cosmique encore plus délicat.

© Thierry PERIAT, 30 décembre 2023.