Quelques rêveries cosmiques cosmoquant-fr

Cosmologie-quantique

 

Vers une nouvelle cosmologie.

 Notre civilisation, comme tant d’autres avant elle, vit en s’étant forgé une vision de ses origines, et de son environnement céleste.

Elle assemble des indices, forge des scénarios à partir d’eux et finit par trouver -cahin-caha- un modus vivendi autour duquel la grande majorité se reconnait.

C’est l’histoire collective dont elle accepte le récit parce qu’il lui semble conforme à la plus grande part de ses croyances et de ses expériences ; en un mot, c’est son paradigme.

Depuis le début du vingtième siècle de l’ère chrétienne, le nôtre fait débuter l’histoire cosmique avec le Big-Bang (voir pourquoi en consultant « L’histoire de la constante de Hubble »). Les observations des années 1980 indique que l’histoire universelle se poursuit en subissant une expansion sans cesse accélérée mais inexpliquée.

En observant le contenu cosmique de très loin, l’univers arbore un visage assez homogène et isotrope ; c’est l’impression que suggèrent des premières observations astronomiques (CMB, Supernova, etc.).

Des explorations plus récentes faites dans le domaine des rayons X viennent jeter le trouble sur cette représentation. Trouble qu’accentuent d’autres simulations (Millenium, Bolchoï, etc.).

L’histoire humaine est une longue succession de remises en question des acquis ; cette remarque s’applique à n’en pas douter à la sphère politique des activités scientifiques. Les transitions s’avèrent souvent douloureuses et lentes.

Le passage du système copernicien au système hélio centré grâce aux efforts combinés de Tycho Brahe et de Kepler fournit l’exemple type illustrant cette affirmation.

Mais l’aller-retour incessant entre expérimentations, analyses des résultats et modélisations théoriques a permis et permet encore de progresser pas à pas.

Rien n’est jamais définitivement acquis et la recherche fondamentale reste sans doute un des secteurs où il faut savoir sortir régulièrement de sa zone de confort.

Les observations accumulées en ce moment par une kyrielle de satellites artificiels humains gravitant silencieusement dans l’espace et les images issues du télescope James Webb contribuent à forger une nouvelle cosmologie.

© Thierry PERIAT.

Retour vers Accueil.

La-constante-cosmologique

La longue et tumultueuse histoire de la constante cosmologique, de sa naissance à aujourd'hui ; sa justification mathématique, sa problématique interprétation

La-constante-de-Hubble

La découverte, les mesures et les valeur de la constante de Hubble. Un regard sur l'évolution du cosmos.

Les-simulations-du-cosmos

Le développement de l'optique et de diverses technologies modernes permet désormais de simuler la structure cosmique. Des filaments intergalactiques y figurent.

Cordes-élastiques-classiques

Les simulations du cosmos justifient de s'intéresser à la notion classique de corde élastique en élongation et d'extrapoler celle-ci à la dynamique universelle.

Un-vide-oscillant

Exposé de l'extrapolation aux états énergétiques des régions vides d'un raisonnement sur le dédoublement des raies de l'hydrogène dû à Lamb et Rutherford.

Métrique-de-FLRW

La recherche d'un élément neutre pour les espaces vectoriels équipés d'un produit tensoriel déformé met en valeur les métriques de FLRW.

Bowen-York-revisité

Analyse des solutions de Bowen-York à l'aune des résultats fournis par les diverses méthodes de décomposition des produits tensoriels déformés.

Courants-électromagnétiques

Analyse des équations de J. C. Maxwell à l'aune des résultats fournis par la théorie des produits tensoriels déformés. Recherche des densités de courants.

Ondes-électromagnétiques-planes

Examen du cas particulier de la propagation des ondes planes dans le vide.

Equation-de-Klein-Gordon

Document en anglais réalisant une nouvelle analyse de l'èquation de Klein-Gordon.

Le-terme-gravitationnel

Analyse originale du terme supplémentaire rendant compte de la covariance de la loi de Lorentz à l'aune de la théorie des produits tensoriels déformés.

Cosmologie-et-formule-de-Koide

Exposé en anglais d'un raisonnement impliquant la préservation de la vitesse de la lumière et l'algèbre pour justifier la formule du Professeur Koide.

Lorentz-Einstein-versus-Sturm-Liouville

Transformations de la version covartiante de la loi de Lorentz en opérateur différentiel d'ordre deux et analyse dans un contexte à la Sturm-Liouville.

Lorentz-Einstein-versus-Heisenberg

Enoncé des conséquences d'une hypothèse de travail préservant la vitesse de la lumière et la constante de Planck lors de changements de référentiels.

Opérateurs-quantiques

Démontrastion que les parties principales des décompositions des produits vectoriels déformés peuvent servir d'opérateurs dans la théorie quantique des champs.

L'héritage d'E. Cartan

La théorie des décompositions des produits tensoriels déformés tangente à plusieurs reprises les travaux développés par E. Cartan dans son ouvrage de 1933.

Aires-et-métriques

Qu'observerions-nous si nous disposions de microscopes ultrapuissants permettant de voir la structure de notre univers à l’échelle de Planck ?

Gravitation octonionique et énergie sombre

L'introduction des octonions en physique permet-il d'expliquer l'origine de l'énergie sombre ?