Quelques rêveries cosmiques cosmoquant-fr

Prémisses d'une grande unification

Titre : Extension de la théorie de la relativité générale incluant les variations des vecteurs de base à l’ordre deux.

Auteur : © Thierry PERIAT.

Immatriculation : ISBN 978-2-36923-088-5, EAN 9782369230885.

Version : 1.

Date de première publication : 12 février 2016.

Nombre de pages : 10.

Document : accessible en cliquant sur le lien (ouverture dans une fenêtre externe).

Nom du fichier : Isbn 978 2 36923 088 5 periat gtr2

Taille : 253.49 Ko

Télécharger

Commentaires

 La démarche poursuivie dans ce travail s’inspire beaucoup du petit livret d’A. Delachet sur le calcul tensoriel et de la notion de développement limité.

Il reprend, sans la mentionner, une approche « à la E. Cartan » permettant de construire un tenseur de courbure de Riemann-Christoffel. Ici, ce tenseur est bâti sur des cubes et des hypercubes de projecteurs projetant les dérivées partielles successives des vecteurs d’une base canonique dans cette base.

En concentrant l’étude sur les développements à l’ordre deux inclus, la cohérence de la démarche ne s’obtient qu’en introduisant un objet mathématique ressemblant formellement au tenseur champ électromagnétique. Si cet objet décrit vraiment un champ de ce type, alors il trouve son origine dans les variations de la géométrie.

Ce travail ancien ne va pas plus loin dans l’investigation bien qu’on puisse être tenté de voir un lien avec la notion de champ électromagnétique induit par frottement ou avec la piézo-électricité.

Quoiqu’il en soi, il offre les prémisses d’une pré-unification de la gravitation et de l’électromagnétisme au sein d’un espace unique de dimension quatre ; ce qui semble a priori intéressant.

© Thierry PERIAT.

Vers le chapitre consacré à l’étude des divers visages de la « Relativité Générale »

Une autre approche sur le tenseur de courbure

Vous pourriez être intéressé(e)s par le document présenté sur la page :

Un-tenseur-de-courbure

Date de dernière mise à jour : 17/11/2022