Actualités du 13 au 20 août 2020

 

Corona-vaccins

La pandémie occupe une fois de plus la une des journaux et revues en ligne. L’organisation mondiale de la santé (OMS) rebondit sur l’annonce russe du 11 août et note que, d’après les informations dont elle dispose, trop peu de personnes ont pu disposer du nouveau vaccin.

Elle rappelle l’existence d’un protocole de pharmacologie incontournable auquel tous les instituts de recherche devraient se soumettre pour obtenir la validation de leur découverte et en préalable incontournable à toute commercialisation. En Allemagne, par exemple, la phase clinique finale comporte un test in vivo effectué sur des cohortes de plusieurs milliers de personnes.

Dans ce contexte, les premiers vaccins dignes de ce nom ne sont pas attendus avant début 2021 [01].

Justement, si les laboratoires chinois affirment disposer d’une demi-douzaine de vaccins potentiels, ils disent aussi rencontrer d’extrêmes difficultés à former ces cohortes … faute de candidats volontaires.

La cause ? Un certain nombre d’antécédents concernant des vaccinations contre d’autres maladies réalisées au cours des années passées avec des produits défectueux. Chat échaudé craint l’eau chaude ! La Chine (CanSino Biologics) serait donc en train de réaliser ses essais cliniques à l’étranger (Brésil, Etats Arabes Unis).

Pour l’heure, trois sociétés occidentales (Moderna, Cambridge, Massachusetts, USA ; Astra Zeneca – Université d’Oxford, UK ; Pfizer-BioNTech, Mayence, Allemagne) auraient des vaccins en phase finale [02].

Corona-diffusion

Malheureusement, il faut nous préparer à vivre avec la pandémie pour un bon bout de temps. Le journal Nature signale l’existence de recherches prospectives sur l’extension de la pandémie dans le monde au cours de l’année à venir [03].

Elles prédisent que le nombre de personnes infectées devrait atteindre 294 millions en mars 2021 (contre un peu plus de 20,1 millions actuellement). Quant au nombre de décès, il devrait être alors de 2 millions (contre 0,7 millions actuellement) [04, données du 11 août 2020].

Pour mémoire, le taux de mortalité actuel est actuellement compris entre 3 et 4 %. Il semble également que 40% des infections passent inaperçues.

Corona-Origine

Le mystère plane encore sur les causes initiales de la pandémie. Le plus important semble désormais être de l’enrayer.

Ceci n’empêche pas certains instituts de poursuivre la recherche de la vérité scientifique. Des études récentes remarquent que chats et chiens sont infectés dans une proportion équivalentes que les humains [05 ; document non certifié par ses pairs]. Ce résultat, s’il est confirmé, renverse le cheminement logique actuel. Tout le monde pense intuitivement que les humains ont infecté leurs animaux de compagnie… par voisinage. Et si c’était l’inverse ?

Dans cette perspective, un interview récent avec une des virologues de renom d’un organisme de recherche chinois laisse entrevoir un cheminement possible allant de la chauve-souris, en passant par les souris, puis les chats et enfin … les humains [06].

Cristaux liquides nématiques

L’existence d’ordonnancement de molécules polarisées est une prédiction due à P. Debye et M. Born ; elle date de 1910. Des milliers de travaux sont déjà parus sur le sujet depuis mais, d’après l’article cité, personne n’avait jamais été capable de fabriquer ou d’observer un tel ordonnancement.

Il semble que cette lacune ait été comblée récemment, en partie grâce à l’usage de l’intelligence artificielle avec laquelle de nombreuses structures moléculaires peuvent désormais être analysées, voir synthétisées virtuellement, en des temps records [07].

Les condensats de Bose-Einstein s’envolent.

Ils font l’objet de recherches intenses sur Terre et, depuis peu, … dans l’espace. Une expérience embarquée dans la station spatiale internationale (ISS) a fabriqué un échantillon de cet étrange état de la matière. Surtout, grâce à l’apesanteur, il a été permis d’allonger considérablement leur durée de vie et, par conséquent, le temps pendant lequel il est possible de les observer : de 40 millisecondes à 1,1 seconde [08].

© Thierry PERIAT, 11 août 2020.

Bibliographie découverte et consultée pour vous cette semaine :

[01] Russland lässt erste Corona-Impfstoff zu; Frankfurter Allgemeine Zeitung, 11 August 2020.

[02] China’s coronavirus vaccines are leaping ahead – but challenges as virus wanes; Nature, News, 31 July 2020.

[03] How the pandemic might play out in 2021 and beyond; Nature, News feature, 5 August 2020.

[04] John Hopkins University and Medicine, Coronavirus Resource Center.

[05] Evidence of exposure to SARS-CoV-2 in cats and dogs from households in Italy; not peer-reviewed, bioRxiv, doi://doi.org/10.1101/2020.07.21.214346.

[06] Trump ‘owes us an apology’. Chinese scientist at the center of COVID-19 origin speaks out; sciencemag.org/news, Jul. 24, 2020.

[07] Ferroelectric nematic appears in a liquid crystal; physicsworld.com, advanced materials, research update, 10 August 2020.

[08] Atoms chill out on the space station; Science News, 4 & 18 July 2020.

Vers les actualités de la semaine précédente.

Retour vers le "Panorama des sciences".

 

event Date de dernière mise à jour : 19/08/2020

expand_less