Lumières dans le vide et polarisations

Introduction à la thématique.

DocumentIsbn 160 8 20210812 introIsbn 160 8 20210812 intro (241.9 Ko).

En utilisant une méthode mathématique de décomposition des produits vectoiels déformés propre à la théorie dite de la question (E), [a], il est possible d'associer une polynomiale de degré deux à la relation de dispersion de la lumière se propageant dans le vide, voir [b : sur la page d'accueil - surface associée à la relation de dispersion de la lumière dans le vide].

L'argument de cette polynomiale semble pouvoir s'identifier avec une représentation vectorielle du champ électromagnétique et chaque valeur de la polynomiale semble pouvoir s'interpréter comme une expression liée à la norme de l'argument.

Pour autant, cette proposition d'interprétation interroge la signification qui doit être donnée à la relation de dispersion lorsqu'elle est traitée avec la méthode exposée dans [a].

C'est le sujet que veut explorer cette série de documents.

© Thierry PERIAT.

Pour aller plus loin dans l'exposé de la discussion : "Le vide instable de Lamb et Rutherford".

Retour vers la page de garde de la "cosmologie".

Date de dernière mise à jour : 20/09/2021